Le journal

dim.

16

nov.

2014

Place à la militance et à l'innovation sociale!

 

Depuis les élections de mai dernier, il s’est passé tant de choses, que je n’ai pas eu encore le temps de communiquer. Or, c’est un enjeu fondamental pour la démocratie. Informer, répondre, être disponible pour les citoyens, les habitants de sa commune… C’est à cela qu’à présent j’ai envie de dégager du temps. Le temps ! Que tous les parents qui travaillent savent combien cet élément est précieux dans notre vie et combien il manque ! Et pourtant, je veux vraiment prendre ce temps.

 

Car après les élections, c’est d’abord de la militance qui a occupées mes journées, que ce soit à la commune ou au cabinet du Ministre-Président Rudi Vervoort, dont je suis restée la conseillère sur les questions économiques.

 

Aujourd’hui plus qu’hier, il s’agit de se mobiliser. Non pas uniquement pour sauvegarder les acquis sociaux, non pas uniquement pour défendre nos droits, mais aussi pour proclamer que la collectivité d’individus que nous formons réclame davantage que cela. Les progressistes ne peuvent pas se contenter de rester sur la défensive. Nous voulons aller plus loin. Nous ne serons pas des rats terrés sous terre pour nous protéger. Nous continuerons à innover socialement. Car les hommes et les femmes ne sont toujours pas égaux en droits et en devoirs, les travailleurs ne sont pas encore tous traités avec dignités, chaque enfant n’est pas encore à l’abri de la pauvreté, et la santé n’est pas encore un droit accessible à tous…

 

Il reste tant de choses à réaliser. On ne peut certainement pas se permettre de faire marche arrière. C’est pourtant ce que le Gouvernement fédéral des nantis, qui ne défendent qu’eux-mêmes, nous prépare…

Il faut donc prendre ce temps d’expliquer, d’informer sur les activités de la commune, sur l’action politique, mais aussi d’écouter et de s’engager afin de montrer qu’une alternative est possible aux recettes libérales et nationalistes du Gouvernement MR-NVA.

 

C’est pourquoi ce site est renouvelé, pour y mettre les activités qui me tiennent à cœur dans «l’Agenda forestois », pour y intégrer un chapitre « politique communale » afin de communiquer régulièrement sur des dossiers traités par le Conseil communal, et pour résumer régulièrement mon actualité via un billet posté dans le « Journal ». Par ailleurs, quiconque voudra poser des questions, aura des suggestions et des revendications, ou désirera simplement recevoir des informations pourra me rencontrer lors de ma permanence. Celle-ci se tiendra tous les samedis matin, à la Maison de la Solidarité, 31 rue des Glands à Forest. N’hésitez pas, contactez-moi dès à présent pour un rendez-vous, les élus sont là pour ça !

 

 

 A très bientôt

 

Isabelle

0 commentaires

Comment j'ai rencontré Isabelle?

Charles Picqué:

Quand j’ai rencontré Isabelle pour la première fois, c'était lorsque j'étais Ministre-Président. Il y avait urgence puisqu’elle devait m’aider pour préparer une interview sur mon bilan socio-économique ...

 

 

Album photos :

Le Petit Dictionnaire Amoureux des Socialismes

Cliquez sur la couverture pour découvrir les extraits
Cliquez sur la couverture pour découvrir les extraits